Ingénieurs/ingénieures en aérospatiale (CNP 2146)

Les régions pour lesquelles cette profession est en demande actuellement figurent dans la liste qui suit. Pour plus de détails sur une région en particulier, cliquer sur le lien Précisions.

Région Profession en demande Roulement élevé
Ensemble du Québec Masquer les précisions  

Qualification et compétences les plus souvent requises

Un baccalauréat ou une maîtrise en génie aéronautique sont requis. L’adhésion à l’Ordre des ingénieurs du Québec est demandée pour la majorité des postes. La connaissance du logiciel de conception assistée par ordinateur CATIA, utilisé dans un grand nombre d’entreprises de l’aérospatiale, est souvent requise. La connaissance des normes américaines de l'aéronautique et du transport aérien (Federal Aviation Regulations) peut être demandée. L’expérience est un atout important. La connaissance de la langue anglaise est nécessaire pour occuper ce type de poste.

Origine des besoins de main-d'œuvre

Après une période de stagnation de l’emploi dans l’industrie aéronautique depuis deux ans, la demande pour les ingénieurs spécialisés et ingénieures spécialisées en aérospatiale reprend de la vigueur et devrait croître au cours du prochain semestre, profitant de la reprise de l’activité dans cette industrie.

Consulter les offres d’emploi sur Placement en ligne

Abitibi-Témiscamingue
Bas-Saint-Laurent
Capitale-Nationale
Centre-du-Québec
Chaudière-Appalaches
Côte-Nord
Estrie
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Lanaudière
Laurentides
Laval
Mauricie
Montérégie
Montréal Précisions  
Nord-du-Québec
Outaouais
Saguenay-Lac-Saint-Jean
RMR de Montréal Précisions  
RMR de Québec
Dernière mise à jour des données : Mars 2017