Technologues et techniciens/techniciennes en génie mécanique (CNP 2232)

Les régions pour lesquelles cette profession est en demande actuellement figurent dans la liste qui suit. Pour plus de détails sur une région en particulier, cliquer sur le lien Précisions.

Région Profession en demande Roulement élevé
Ensemble du Québec Masquer les précisions  

Qualification et compétences les plus souvent requises

Un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques de génie mécanique ou en technologie de la mécanique du bâtiment en réfrigération, chauffage, ventilation et climatisation mécanique, en instrumentation et contrôle ou architecture navale est demandé. L’adhésion à l’Ordre des technologues professionnels du Québec peut être demandée selon l’entreprise. La connaissance du logiciel AutoCAD et des logiciels de la suite Office est fréquemment demandée. Des connaissances ou une maîtrise de certains logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (ex. : Catia V5, Solid Edge, SolidWorks, ShipConstructor, Aviva, Inventor, Pro-E, Revit MEP, etc.), de systèmes de programmation automatisée (ex. : Omron, Allen Bradley), de logiciels de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) et des logiciels de la suite Office sont généralement requises. Pour les spécialistes en mécanique du bâtiment, une expérience dans les domaines résidentiel, institutionnel et industriel est nécessaire. Des connaissances en contrôle, gestion énergétique et géothermie sont un atout. La connaissance du Code national du bâtiment est souvent exigée.

Origine des besoins de main-d'œuvre

La demande pour les techniciens et les techniciennes en génie mécanique vient des secteurs des produits métalliques, de la machinerie et du matériel de transport, de la fabrication de matériel de transport, de l'industrie maritime ainsi que des firmes de génie-conseil et des sociétés immobilières (pour la gestion du parc immobilier). La modernisation ainsi que les nouvelles normes et avancées technologiques dans les secteurs de la construction du bâtiment (résidentiel, commercial et institutionnel) influencent à la hausse les besoins pour les techniciens et les techniciennes en mécanique du bâtiment. Le nombre d’inscriptions au diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques du génie mécanique diminue et la majorité des personnes diplômées de ce programme poursuit des études à l’université, ce qui contribue à réduire l’offre de main-d’œuvre disponible.

Consulter les offres d’emploi sur Placement en ligne

Abitibi-Témiscamingue Précisions  
Bas-Saint-Laurent Précisions  
Capitale-Nationale
technicien/technicienne en génie mécanique Précisions  
Centre-du-Québec Précisions  
Chaudière-Appalaches Précisions  
Côte-Nord
Estrie Précisions  
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Lanaudière
Laurentides Précisions  
Laval Précisions  
Mauricie Précisions  
Montérégie
Montréal Précisions  
Nord-du-Québec Précisions  
Outaouais
Saguenay-Lac-Saint-Jean Précisions  
RMR de Montréal Précisions  
RMR de Québec
Dernière mise à jour des données : Juillet 2017