Technologues et techniciens/techniciennes en génie électronique et électrique (CNP 2241)

Les régions pour lesquelles cette profession est en demande actuellement figurent dans la liste qui suit. Pour plus de détails sur une région en particulier, cliquer sur le lien Précisions.

Région Profession en demande Roulement élevé
Ensemble du Québec Masquer les précisions  

Qualification et compétences les plus souvent requises

Un diplôme d’études collégiales (DEC) ou une attestation d’études collégiales (AEC) en technologie du génie électrique ou électronique, en génie informatique, en électrotechnique, en télécommunications ou l’équivalent est généralement demandé. Un diplôme d’études professionnelles (DEP) en électricité d’entretien ou en électromécanique de systèmes automatisés peut favoriser l’accès à un emploi. L’adhésion à l’Ordre des technologues professionnels est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.

Des compétences en électronique, en électromécanique, en informatique, en instrumentation et en contrôle, en télécommunication ou en réseautique ainsi qu’en lecture de plans sont nécessaires. Des connaissances en programmation et en logiciels spécialisés de conception et de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) peuvent être requises (ex. : AutoCAD, Omron, Allen Bradley, Siemens, C++, SEE Electrical, Hydra-calc, etc.). L’habileté à poser un diagnostic et la mise à jour continue des connaissances font aussi partie des exigences. Pour exercer cette profession, les aptitudes suivantes sont nécessaires : la minutie et la dextérité, la polyvalence, le respect des échéanciers, la débrouillardise et l’autonomie, des aptitudes à communiquer et à travailler en équipe, la capacité de travailler efficacement sous pression ainsi que des aptitudes pour le service à la clientèle. Le bilinguisme peut être demandé.

Origine des besoins de main-d'œuvre

La demande de main-d’œuvre s’explique principalement par l’activité dans de nombreux secteurs, dont ceux des télécommunications, des produits informatiques, électroniques et électriques, des services publics, du commerce de gros et de la construction. Les spécialités recherchées sont notamment les suivantes : l’instrumentation et le contrôle, les télécommunications, les services informatiques, le génie-conseil, la fabrication de matériel de transport et la fabrication de produits métalliques. Des difficultés de recrutement existent en raison du faible nombre de personnes qualifiées disponibles.

Consulter les offres d’emploi sur Placement en ligne

Abitibi-Témiscamingue
Bas-Saint-Laurent Précisions  
Capitale-Nationale Précisions  
Centre-du-Québec
Chaudière-Appalaches Précisions  
Côte-Nord
Estrie Précisions  
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Lanaudière
Laurentides Précisions  
Laval
Mauricie Précisions  
Montérégie Précisions  
Montréal
Nord-du-Québec
Outaouais Précisions  
Saguenay-Lac-Saint-Jean Précisions  
RMR de Montréal
RMR de Québec
Dernière mise à jour des données : Octobre 2016