Mécaniciens/mécaniciennes d'équipement lourd (CNP 7312)

Les régions pour lesquelles cette profession est en demande actuellement figurent dans la liste qui suit. Pour plus de détails sur une région en particulier, cliquer sur le lien Précisions.

Région Profession en demande Roulement élevé
Ensemble du Québec Masquer les précisions  

Qualification et compétences les plus souvent requises

Un diplôme d’études professionnelles (DEP) en mécanique de véhicules lourds routiers ou en mécanique d’engins de chantier est demandé. L’attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en mécanique de moteurs diesels et de contrôles électroniques peut être requise. Le certificat de compétence délivré par la Commission de la construction du Québec (CCQ) est obligatoire pour les personnes qui travaillent sur les chantiers de construction. La participation au Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) d’Emploi-Québec en mécanique d’engins de chantier constitue aussi un moyen de se qualifier en emploi dans cette profession. La certification PEP (Programme d’entretien préventif) de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est souvent exigée. Des connaissances en hydraulique, en pneumatique, en électricité, en soudure ou en machinerie agricole sont régulièrement requises par les employeurs. Les travailleurs et les travailleuses qui manipulent des halocarbures doivent détenir un certificat de qualification environnementale Véhicules (H3), délivré par Emploi-Québec. Un permis de conduire de classe camion porteur (classe 3) ou véhicule de promenade (classe 5) valide peut être exigé par les entreprises qui utilisent des unités mobiles de réparation. Les candidates et les candidats expérimentés sont très recherchés.

Origine des besoins de main-d'œuvre

La demande de main-d’œuvre pour les mécaniciens et les mécaniciennes de machinerie lourde est liée à la réfection et à la construction d’infrastructures. La demande vient de différents secteurs, dont ceux du transport, du commerce et des autres services. L’utilisation plus répandue de technologies nouvelles dans les véhicules lourds stimule la demande de main-d’œuvre qualifiée. Les besoins sont aussi attribuables au remplacement de mécaniciens et de mécaniciennes de machinerie lourde qui prennent leur retraite.

Consulter les offres d’emploi sur Placement en ligne

Abitibi-Témiscamingue Précisions  
Bas-Saint-Laurent Précisions  
Capitale-Nationale
mécanicien/mécanicienne d'équipement lourd Précisions  
Centre-du-Québec Précisions  
Chaudière-Appalaches Précisions  
Côte-Nord Précisions  
Estrie Précisions  
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine Précisions  
Lanaudière Précisions
Laurentides Précisions  
Laval Précisions  
Mauricie
mécanicien/mécanicienne d'équipement lourd Précisions  
Montérégie Précisions  
Montréal
mécanicien/mécanicienne d'équipement lourd Précisions  
Nord-du-Québec
mécanicien/mécanicienne d'équipement lourd Précisions  
Outaouais Précisions  
Saguenay-Lac-Saint-Jean Précisions  
RMR de Montréal Précisions  
RMR de Québec
Dernière mise à jour des données : Octobre 2016