Vérificateurs/vérificatrices et comptables (CNP 1111)

Consulter toutes les appellations d'emploi

Profession parmi les plus en demande actuellement dans l'ensemble du Québec

Précisions

Nature du travail

Les vérificateurs examinent et analysent les documents comptables et registres financiers de particuliers ou d'entreprises, afin d'assurer l'exactitude des documents en accord avec les principes comptables généralement reconnus. Les comptables planifient, organisent et administrent des systèmes de comptabilité pour des particuliers ou des entreprises. Les stagiaires des firmes de comptabilité sont inclus dans ce groupe. Les vérificateurs et les comptables sont employés par des firmes de comptabilité et de vérification des secteurs public et privé, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

  • Les vérificateurs et les comptables exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • Vérificateurs
  • - examiner et analyser les livres de comptes et le grand livre, les états de compte, les inventaires, les dépenses, les déclarations de revenus et autres pièces comptables, les registres et les systèmes financiers de particuliers, de services à l'intérieur d'entreprises ou de sociétés, ou tout autre genre d'établissement afin de vérifier l'exactitude des écritures et assurer la conformité aux méthodes comptables établies, aux procédures et aux vérifications internes;
  • - rédiger un rapport de vérification détaillé et présenter des recommandations propres à améliorer les pratiques comptables et la situation financière du particulier ou de l'établissement;
  • - Suite…
  • - effectuer, à l'occasion, des missions de vérification dans des entreprises afin d'assurer le respect des dispositions de la Loi de l'impôt sur le revenu, de la Loi canadienne sur les sociétés par actions et des autres obligations légales;
  • - superviser, au besoin, d'autres vérificateurs ou les personnes responsables de la comptabilité chez les clients.
  • Comptables
  • - concevoir, mettre en oeuvre et administrer des systèmes comptables et préparer des renseignements financiers pour des particuliers, des services à l'intérieur d'entreprises, de sociétés ou d'autres genres d'établissements;
  • - examiner les livres comptables, et préparer les états financiers et les rapports;
  • - concevoir et appliquer des méthodes d'établissement et de comptabilisation du coût de revient et des procédures de contrôle interne;
  • - examiner les états et les comptes financiers et préparer les déclarations de revenus;
  • - analyser les états financiers et les rapports et donner des conseils dans le domaine financier ou fiscal;
  • - remplir, à l'occasion, des fonctions de liquidateur dans des cas de faillite;
  • - superviser et former, s'il y a lieu, des stagiaires comptables, d'autres comptables ou des techniciens en administration.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un diplôme d'études universitaires et la réussite d'un programme de formation professionnelle approuvé par une association provinciale de comptables agréés, assortie d'une formation en milieu de travail de deux ans ou de 30 mois selon les exigences provinciales et l'adhésion à une association provinciale de comptables agréés après avoir subi avec succès l'Évaluation uniforme (EFU) sont exigés des comptables agréés (CA).
  • * Un diplôme d'études universitaires et la réussite d'un programme de formation approuvé par une association de comptables généraux licenciés ou par une association de comptables en management accrédités, assortie de plusieurs années de formation en milieu de travail et l'accréditation par une association de comptables généraux licenciés ou par une association de comptables en management sont exigés des comptables généraux licenciés (CGA) et des comptables en management accrédités (CMA).
  • * Les exigences de scolarité, de formation et de reconnaissance professionnelle applicables aux comptables agréés, aux comptables généraux licenciés et aux comptables en management accrédités et de l'expérience en tant que comptable sont exigées des vérificateurs.
  • * La reconnaissance par l'Institut des vérificateurs internes peut être exigée des vérificateurs.
  • * Les vérificateurs et les comptables désirant agir à titre de liquidateurs de faillite doivent obtenir un permis.
  • * Un permis, émis par l'organisme directeur de la province ou du territoire, est habituellement exigé des comptables et des vérificateurs en comptabilité publique.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession