Ingénieurs/ingénieures en aérospatiale (CNP 2146)

Consulter toutes les appellations d'emploi

Profession parmi les plus en demande actuellement dans l'ensemble du Québec

Précisions

Nature du travail

Les ingénieurs en aérospatiale font de la recherche et travaillent à la conception et à la mise au point de véhicules et de systèmes aérospatiaux et de leurs composantes. Ils effectuent des tâches liées à la mise à l'essai, à l'évaluation, à l'installation, à la mise en opération et à l'entretien de ces véhicules et systèmes. Ils travaillent pour des fabricants d'aéronefs et d'engins spatiaux, des transporteurs aériens, la fonction publique, et dans des instituts de recherche et des établissements d'enseignement.

Fonctions principales

  • Les ingénieurs en aérospatiale exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • - concevoir et mettre au point des véhicules, des systèmes et des composantes aérospatiaux, par exemple des aéronefs, des engins spatiaux, des missiles, des satellites et des systèmes de communication dans l'espace;
  • - mettre au point et diriger des simulations informatiques de véhicules, de systèmes et de composantes aérospatiaux en ayant recours à des modèles mathématiques avancés;
  • - préparer les spécifications du matériel et des procédés utilisés dans la fabrication, l'entretien, la réparation ou la modification de l'aérospatiale;
  • - Suite…
  • - superviser et coordonner la fabrication, l'assemblage, la modification, la réparation et la révision de l'aéronef ou de l'engin spatial;
  • - coordonner les vols d'essai et les essais au sol des aéronefs et des engins spatiaux;
  • - élaborer des prescriptions d'emploi, des calendriers d'entretien et des manuels pour les opérateurs;
  • - élaborer les phases techniques du soutien logistique et opérationnel des véhicules et systèmes aérospatiaux;
  • - enquêter et faire des rapports sur les défectuosités des structures ou tout autre composante ou système, les accidents ou incidents, et faire des recommandations pour apporter des mesures correctives.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un baccalauréat en aérospatiale ou dans une discipline connexe du génie, telle que le génie mécanique ou le génie physique, est exigé.
  • * Un doctorat ou une maîtrise dans une discipline connexe du génie peut être exigé.
  • * L'appartenance à une association provinciale ou territoriale d'ingénieurs professionnels est exigée pour approuver des dessins et des rapports techniques et pour exercer la profession à titre d'ingénieur (Ing.).
  • * L'affiliation à une association professionnelle est possible après l'obtention d'un diplôme dans un programme d'enseignement agréé, une expérience de travail sous supervision de trois ou quatre ans en génie et la réussite d'un examen sur l'exercice de la profession.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession