Techniciens/techniciennes et mécaniciens/mécaniciennes d'instruments industriels (CNP 2243)

Consulter toutes les appellations d'emploi
Salaire horaire estimé
au Québec (2014-2016)
Minimum Non publié
Médian Non publié
Maximum Non publié
Perspective d'emploi
(2015-2019)
Personnes en emploi en 2014
2 000
Niveau de compétence
Technique (généralement diplôme collégial ou secondaire professionnel)

Nature du travail

Les techniciens et les mécaniciens d'instruments industriels réparent, entretiennent, étalonnent, règlent et posent des instruments industriels de contrôle et de mesure. Ils travaillent dans des compagnies de traitement des pâtes et papiers, des compagnies de production d'énergie nucléaire et hydro-électrique, des compagnies minières, pétrochimiques et de gaz naturel, des compagnies de fabrication et d'entretien d'instruments industriels et autres compagnies de fabrication.

Fonctions principales

  • Les techniciens et les mécaniciens d'instruments industriels exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • - consulter les manuels, les schémas de circuits et les diagrammes des fabricants afin de déterminer les méthodes d'essai et d'entretien des instruments de mesure et de contrôle du débit, du niveau, de la pression, de la température, de la composition chimique et autres variables dans la fabrication et le traitement;
  • - vérifier le fonctionnement des instruments et des systèmes à l'aide de dispositifs d'essai pneumatiques, électriques et électroniques et d'instruments de mesure de précision afin de déceler les anomalies;
  • - réparer et régler les composants du système, comme les détecteurs, les émetteurs et les contrôleurs logiques programmables, ou enlever et remplacer les pièces défectueuses;
  • - Suite…
  • - étalonner les composants et les instruments selon les spécifications du fabricant;
  • - exécuter les travaux d'entretien préventif programmé et remplir des rapports d'essai et d'entretien;
  • - installer des instruments de contrôle et de mesure sur le matériel neuf ou déjà en exploitation ainsi que les intégrer aux procédés;
  • - consulter et conseiller les opérateurs de procédés industriels.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • * Un apprentissage de quatre ou cinq ans en réparation d'instruments industriels ou la réalisation d'un programme d'études collégiales de deux ans en instrumentation industrielle et plusieurs années d'expérience sont habituellement exigés pour un certificat de qualification.
  • * Le certificat de qualification de technicien en instrumentation et contrôle est offert, bien que facultatif, dans toutes les provinces et tous les territoires, sauf au Québec.
  • * Les techniciens en instrumentation et contrôle qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession