Technologues et techniciens/techniciennes en génie mécanique (CNP 2232)

Consulter toutes les appellations d'emploi
Salaire horaire estimé
au Québec (2014-2016)
Minimum 17,00 $
Médian 26,05 $
Maximum 39,00 $
Perspective d'emploi
(2015-2019)
Personnes en emploi en 2014
6 000
Niveau de compétence
Technique (généralement diplôme collégial ou secondaire professionnel)

Profession parmi les plus en demande actuellement dans l'ensemble du Québec

Précisions

Nature du travail

Les technologues et les techniciens en génie mécanique assurent un soutien et des services techniques ou peuvent travailler indépendamment dans le domaine du génie mécanique tel que la conception, l'élaboration, l'entretien et la mise à l'essai de machines, de pièces, d'outils, d'installations de chauffage et de ventilation, de centrales d'énergie et d'installations de conversion de l'énergie, de manufactures et de matériel divers. Ils travaillent dans des firmes d'ingénieurs-conseils, des usines de fabrication et de traitement, divers établissements et des services gouvernementaux.

Fonctions principales

  • Les technologues et les techniciens en génie mécanique exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • Technologues en génie mécanique
  • - élaborer et interpréter des plans, des dessins et des devis techniques, préparés selon les méthodes traditionnelles ou assistés par ordinateur (DAO), pour des machines et des pièces diverses, des systèmes de transmission d'énergie, de la tuyauterie industrielle et des installations de chauffage, de ventilation et de climatisation;
  • - préparer des estimations des coûts et des matériaux requis ainsi que des calendriers d'exécution des travaux, et rédiger des rapports;
  • - Suite…
  • - mettre à l'essai et analyser des machines, des accessoires et du matériel afin d'en déterminer le rendement, la puissance, la résistance au stress et autres caractéristiques;
  • - concevoir des moules, des outils, des matrices, des gabarits et des accessoires utilisés en fabrication;
  • - inspecter des installations et des ouvrages mécaniques ou de construction;
  • - établir des documents contractuels et des soumissions;
  • - superviser et surveiller des projets de construction et inspecter des installations mécaniques;
  • - préparer des normes et des calendriers d'exécution des travaux et surveiller l'exécution de programmes d'entretien mécanique ou l'exploitation d'installations mécaniques.
  • Techniciens en génie mécanique
  • - aider à l'élaboration des plans, des dessins et des devis techniques par des méthodes traditionnelles ou assistés par ordinateur (DAO);
  • - exécuter une gamme limitée de mises à l'essai techniques et d'analyses de machineries, de pièces et de matériaux;
  • - aider à la conception des moules, des outils, des matrices, des gabarits et autres accessoires utilisés dans le processus de fabrication;
  • - collaborer à l'inspection des projets de construction et des installations mécaniques;
  • - participer à l'installation, à la réparation et à l'entretien des machines et des pièces diverses.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un diplôme d'études collégiales de deux ou trois ans en technologie du génie mécanique est habituellement exigé des technologues en génie mécanique.
  • * Un diplôme d'études collégiales de un ou deux ans en technologie du génie mécanique est habituellement exigé des techniciens en génie mécanique.
  • * L'accréditation en tant que technologue ou technicien en génie mécanique ou dans un domaine connexe est offerte par des associations provinciales de technologues et techniciens en génie ou en sciences appliquées et peut être exigée pour certains postes.
  • * Un stage supervisé, habituellement de deux ans, est exigé avant d'obtenir l'accréditation.
  • * Au Québec, l'appartenance à l'Ordre des technologues professionnels est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession