Mathématiciens/mathématiciennes, statisticiens/statisticiennes et actuaires (CNP 2161)

Consulter toutes les appellations d'emploi

Note importante à lire avant de continuer

Masquer la note
Des changements ont été apportés à la méthode permettant d’estimer les perspectives d’emploi par profession. Pour mieux refléter la réalité du marché du travail et la nouvelle méthode d’estimation, les diagnostics de perspectives ont été modifiés. Ainsi, les diagnostics possibles sont désormais excellente, bonne, limitée et non publiée. Pour plus d’informations sur la signification de chacun des diagnostics, consultez le lexique.

Nature du travail

Les mathématiciens et les statisticiens font des recherches sur les théories mathématiques ou statistiques, élaborent des techniques mathématiques ou statistiques et les appliquent pour résoudre des problèmes relevant de la science, du génie, du commerce et des sciences sociales. Les actuaires appliquent les principes des mathématiques, de la statistique, des probabilités et de la théorie du risque pour évaluer l'incidence financière éventuelle de circonstances futures. Les mathématiciens, les statisticiens et les actuaires travaillent dans les universités, la fonction publique, les banques et les sociétés de fiducie, les compagnies d'assurance, les firmes d'experts-conseils en prestations de retraite, les associations professionnelles ou les firmes d'experts-conseils en sciences et en génie.

Fonctions principales

  • Les mathématiciens, les statisticiens et les actuaires exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • Mathématiciens
  • - effectuer des recherches afin d'approfondir les connaissances mathématiques dans les domaines traditionnels des mathématiques tels que l'algèbre, la géométrie, la probabilité et la logique;
  • - appliquer des techniques mathématiques à la résolution de problèmes dans des domaines scientifiques tels que les sciences physiques, l'ingénierie, l'informatique ou d'autres champs d'activité tels que la recherche opérationnelle, le commerce ou la gestion.
  • - Suite…
  • Statisticiens
  • - effectuer des recherches sur les bases mathématiques de la science statistique;
  • - mettre au point la méthodologie statistique et donner des conseils sur les applications pratiques des méthodes statistiques;
  • - appliquer une théorie et des méthodes statistiques pour donner des renseignements dans le domaine scientifique ou d'autres champs d'activité tels que la biologie et l'agriculture, le commerce et l'économie, les sciences physiques et l'ingénierie et les sciences sociales.
  • Actuaires
  • - appliquer des modèles mathématiques pour prévoir et calculer les coûts futurs probables des prestations d'assurance et de retraite;
  • - concevoir des politiques d'assurance sur la vie, la santé et les biens et calculer les primes, cotisations et prestations associées aux polices d'assurance, aux régimes de retraite et aux pensions de retraite;
  • - aider, s'il y a lieu, les gestionnaires de fonds de placement à prendre des décisions concernant la distribution de l'actif dans les portefeuilles et la gestion du risque. Ils se servent aussi de ces techniques pour fournir des preuves juridiques sur la valeur des gains futurs.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un diplôme d'études supérieures en mathématiques ou en statistiques est habituellement exigé des mathématiciens et des statisticiens.
  • * Des études postsecondaires en actuariat, en mathématiques, en statistique, en économie, en commerce ou en administration des affaires sont habituellement exigées des actuaires.
  • * Les actuaires sont reconnus par l'Institut canadien des actuaires lorsqu'ils réussissent les examens professionnels et qu'ils cumulent trois ans d'expérience dans le domaine de l'actuariat comme actuaire adjoint ou dans un poste connexe.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession