Ouvriers/ouvrières en sylviculture et en exploitation forestière (CNP 8422)

Consulter toutes les appellations d'emploi

Note importante à lire avant de continuer

Masquer la note
Des changements ont été apportés à la méthode permettant d’estimer les perspectives d’emploi par profession. Pour mieux refléter la réalité du marché du travail et la nouvelle méthode d’estimation, les diagnostics de perspectives ont été modifiés. Ainsi, les diagnostics possibles sont désormais excellente, bonne, limitée et non publiée. Pour plus d’informations sur la signification de chacun des diagnostics, consultez le lexique.
Salaire horaire estimé
au Québec (2016-2018)
Minimum Non publié
Médian Non publié
Maximum Non publié
Perspective d'emploi
(2017-2021)
Personnes en emploi en 2016
1 500
Niveau de compétence
Intermédiaire (généralement diplôme secondaire général)

Saisonnalité importante

Nature du travail

Les ouvriers en sylviculture et en exploitation forestière exercent diverses fonctions liées au reboisement, à la gestion, à l'amélioration et à la conservation des forêts. Ils travaillent pour des entreprises d'abattage d'arbres ainsi que pour des entrepreneurs et des organismes gouvernementaux.

Fonctions principales

  • Les ouvriers en sylviculture et en exploitation forestière exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • - étudier l'emplacement, choisir des jeunes arbres et les planter dans des zones de reforestation en se servant des outils à main appropriés;
  • - utiliser une scie à chaîne pour élaguer et espacer les arbres dans les zones de reforestation;
  • - utiliser une scie à chaîne pour éclaircir les jeunes peuplements d'arbres;
  • - Suite…
  • - contrôler la pousse des mauvaises herbes et du sous-bois dans les peuplements de reboisement, à l'aide de produits chimiques et d'outils à main;
  • - compléter des rapports sur les incendies de forêt et entretenir le matériel de lutte contre les incendies;
  • - creuser des tranchées, couper des arbres et pomper de l'eau aux endroits qui brûlent pour combattre les feux de forêt, sous la direction de l'agent de suppression des incendies de forêt ou du technicien en foresterie;
  • - utiliser des engins de débardage, des bouteurs ou d'autres engins à force motrice, et en faire l'entretien, afin de tirer une gamme variée d'équipement de scarification et de préparation de terrain sur les endroits à reboiser;
  • - effectuer d'autres tâches dans le domaine de la sylviculture, telles que recueillir des cônes, émonder des arbres, participer aux études sur la plantation et marquer les arbres qui exigeront une intervention future.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un diplôme d'études secondaires peut être exigé.
  • * Un diplôme d'études collégiales ou d'un autre programme de formation spécialisée pour les ouvriers sylvicoles ou pour les membres d'équipe forestière peut être exigé.
  • * Une formation officielle sur l'utilisation de scies à chaîne et sur leur entretien et plusieurs mois de formation en cours d'emploi sont habituellement offerts.
  • * De l'expérience en tant que manoeuvre d'exploitation forestière peut être exigée.
  • * Un permis d'application des produits chimiques est exigé.
  • * Les certificats en Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) et en transport des matières dangereuses peuvent être exigés.
  • * Un permis d'ouvrier sylvicole peut être exigé.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession