Calorifugeurs/calorifugeuses (CNP 7293)

Consulter toutes les appellations d'emploi

Note importante à lire avant de continuer

Masquer la note
Des changements ont été apportés à la méthode permettant d’estimer les perspectives d’emploi par profession. Pour mieux refléter la réalité du marché du travail et la nouvelle méthode d’estimation, les diagnostics de perspectives ont été modifiés. Ainsi, les diagnostics possibles sont désormais excellente, bonne, limitée et non publiée. Pour plus d’informations sur la signification de chacun des diagnostics, consultez le lexique.
Salaire horaire estimé
au Québec (2016-2018)
Minimum Non publié
Médian Non publié
Maximum Non publié
Perspective d'emploi
(2017-2021)
Personnes en emploi en 2016
1 000
Niveau de compétence
Technique (généralement diplôme collégial ou secondaire professionnel)

Saisonnalité importante

Nature du travail

Les calorifugeurs installent des matériaux d'isolation aux systèmes de plomberie, de traitement de l'air, de chauffage, de refroidissement et de réfrigération, et à la tuyauterie, aux cuves pressurisées, aux murs, aux planchers et aux plafonds d'immeubles et à d'autres structures afin de prévenir ou de réduire le passage de la chaleur, du froid, du bruit ou du feu. Ils travaillent pour des compagnies de construction, des entreprises de calorifugeage ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

  • Les calorifugeurs exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • - lire et interpréter des dessins et des spécifications techniques afin d'établir la quantité et la qualité des matériaux isolants nécessaires;
  • - mesurer et couper des matériaux isolants aux longueurs requises, à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
  • - appliquer et fixer de l'isolant selon les méthodes suivantes : pulvérisation, soufflage, encollage, bridage, rubannage ou autre méthode d'application et d'installation;
  • - Suite…
  • - placer de l'isolant autour des obstacles et entre des poutres et des entretoises;
  • - installer des pare-vapeur;
  • - appliquer du ciment hydrofuge sur des matériaux d'isolation au moment du surfaçage;
  • - enlever, s'il y a lieu, de l'amiante ou de l'urée-formaldéhyde dans des bâtiments.

Conditions d'accès à la profession

  • * Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • * Un programme d'apprentissage d'une durée de trois à quatre ans ou plus de quatre ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en calorifugeage, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • * Le certificat de qualification de calorifugeur (chaleur et froid) est obligatoire au Québec et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
  • * Les calorifugeurs (chaleur et froid) qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Pour toutes les informations pour cette profession voir les rubriques à gauche sous

Information sur la profession