Période de chômage potentiel

Période de l'année où les personnes exerçant une profession en particulier sont le plus susceptibles d’être au chômage.

Personnes en emploi

Nombre de personnes de 15 ans et plus qui occupent un emploi.

Les données par profession sont estimées par Emploi-Québec et, étant donné la variabilité des données sources, doivent être considérées comme une indication approximative de l’importance du nombre de personnes en emploi dans une profession donnée. Quant au nombre de personnes en emploi dans un secteur, il est tiré de l'Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada.

Étant donné que les estimations du nombre de personnes en emploi par secteur proviennent d'un sondage (l'EPA), elles peuvent comporter des variations importantes. Ces variations sont plus prononcées en ce qui concerne les estimations régionales que les estimations relatives à l'ensemble du Québec. Elles doivent également être considérées comme une indication approximative de l'importance du nombre de personnes en emploi dans un secteur pour une région donnée.

Les estimations régionales du nombre de personnes en emploi sont établies selon le lieu de résidence de celles-ci, et non selon la région où elles occupent un emploi.

Personnes en emploi à temps partiel

Personnes qui travaillent habituellement moins de 30 heures par semaine à leur emploi principal ou à leur unique emploi.

Voir aussi Personnes en emploi

Personnes en emploi à temps plein

Personnes qui travaillent habituellement 30 heures ou plus par semaine à leur emploi principal ou à leur unique emploi.

Voir aussi Personnes en emploi

Perspectives d’emploi par profession

Tendance du marché du travail, sur un horizon de cinq ans, pour une profession.

Les perspectives d’emploi par profession sont réalisées par Emploi-Québec, pour l'ensemble du Québec, pour chacune de ses régions économiques (régions de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec regroupées), et pour la région métropolitaine de Montréal et la région métropolitaine de Québec, à l'aide de prévisions sur cinq ans de l'évolution de la demande de main-d'oeuvre de la part des employeurs et de l'offre de main-d'oeuvre. Les perspectives d’emploi par profession peuvent être qualifiées selon quatre niveaux de diagnostics :

Excellentes
Pour une profession donnée, les probabilités de trouver un emploi sont dites excellentes lorsqu’il est estimé que, pour la période analysée, le nombre de travailleurs disponibles sera insuffisant pour répondre aux besoins des employeurs (contexte de déficit de main-d’œuvre).

Ainsi, pour une personne disposant des compétences requises ou qui les acquerra durant la période analysée, les possibilités d’obtenir un emploi dans cette profession sont très élevées. Ce diagnostic ne doit cependant pas être interprété comme une garantie d'emploi.

Pour les employeurs, cela signifie que le recrutement et la rétention de travailleurs seront difficiles. Les employeurs devront donc adapter leur stratégie de recherche de candidats.

Les perspectives d’emploi peuvent être excellentes pour des raisons variées telles qu’une forte croissance de l’emploi, un besoin de remplacement élevé en raison de nombreux départs à la retraite ou une méconnaissance de la profession, qui fait que peu de personnes se dirigent vers celle-ci.

Bonnes
Pour une profession donnée, les probabilités de trouver un emploi sont dites bonnes lorsqu’il est estimé que, pour la période analysée, le nombre de travailleurs disponibles sera suffisant pour répondre aux besoins des employeurs (contexte d’équilibre entre l’offre et la demande de main-d’œuvre).

Ainsi, pour une personne disposant des compétences requises ou qui les acquerra durant la période analysée, les possibilités d’obtenir un emploi dans cette profession sont élevées. Ce diagnostic ne doit cependant pas être interprété comme une garantie d'emploi.

Pour les employeurs, de bonnes perspectives d’emploi signifient que le recrutement et la rétention de travailleurs se feront en général sans obstacles importants étant donné le nombre de travailleurs disponibles.

Limitées
Pour une profession donnée, les probabilités de trouver un emploi sont dites limitées lorsqu’il est estimé que, pour la période analysée, le nombre de travailleurs disponibles sera supérieur aux besoins des employeurs (contexte de surplus de main-d’œuvre).

Ainsi, pour une personne disposant des compétences requises ou qui les acquerra durant la période analysée, les possibilités d’intégrer un emploi dans cette profession sont moins élevées. Ce diagnostic ne signifie pas qu’il sera impossible de trouver un emploi, mais que la stratégie de recherche d’emploi devra être adaptée au contexte.

Pour un employeur, des perspectives d’emploi limitées signifient que le recrutement et la rétention de travailleurs sera facilités.

Les perspectives d’emploi sont limitées lorsqu’une faible croissance de l’emploi, voire une décroissance de celui-ci, est prévue ou qu’il existe déjà un grand bassin de travailleurs disponibles (c’est le cas lorsque le taux de chômage est élevé pour une profession). Cela peut s’expliquer par exemple par des changements technologiques ou un ralentissement dans un secteur d’activité économique.

Non publiées

  • Les probabilités de trouver un emploi ne sont pas publiées dans les situations suivantes :
  • - La profession compte un nombre d'emplois peu important, ce qui empêche l’obtention de données fiables.
  • - La façon de parvenir à la profession est atypique : nomination ou élection (ex. : membres des corps législatifs ou personnel professionnel relié à la religion), démonstration d’un talent artistique (ex. : musiciens et chanteurs) ou sportif (ex. : athlètes), création de son propre emploi (ex. : artisans), etc.
  • - Un groupe professionnel qui regroupe plusieurs professions différentes est trop hétéroclite pour permettre d’établir un diagnostic.

Perspectives d’emploi par industrie

Prévisions réalisées par Emploi-Québec relativement à l'évolution, sur cinq ans, des principaux indicateurs du marché du travail et de l'emploi par secteur d'activité dans l'ensemble du Québec et dans chaque région.

Emploi-Québec s'appuie sur ces perspectives d’emploi par industrie pour établir les perspectives d’emploi par profession. Si le nombre de personnes en emploi dans un secteur est inférieur à 1 500, les estimations régionales ne sont pas disponibles.

Placement en ligne (Site d'Emploi-Québec)

Outil informatique disponible dans le site Web d'Emploi-Québec permettant aux employeurs et aux personnes à la recherche d'un emploi d'inscrire et de rechercher des offres d'emploi et des candidatures.

L'accès à Placement en ligne est gratuit.

Population active

Population de 15 ans et plus en emploi ou en recherche active d'emploi (en chômage), à l'exclusion des pensionnaires d'établissements et des membres des forces armées.

Principales professions du secteur d'activité

Principales professions exercées par les personnes en emploi dans un secteur d'activité donné.

La liste comprend les 15 principales professions, à l'exclusion toutefois de celles qui regroupent moins de 1 % des personnes en emploi dans le secteur.

Lorsque le nombre de personnes en emploi dans un secteur d'activité est insuffisant dans une région donnée, nous ne publions pas la liste des principales professions de ce secteur.

Principaux secteurs d'activité de la profession

Principaux secteurs d'activité économique où se trouvent les personnes en emploi qui exercent une profession donnée.

La liste comprend les cinq principaux secteurs desquels on retranche toutefois ceux qui regroupent moins de 1 % des personnes en emploi dans la profession.

Lorsque le nombre de personnes en emploi dans une profession est insuffisant dans une région donnée, nous ne publions pas la liste des principaux secteurs d'activité de la profession.

Profession

Ensemble d'emplois qui ont en commun certaines fonctions principales, voire toutes.

Dans le contexte de la Classification nationale des professions et d'IMT en ligne, le terme profession est généralement utilisé au sens de groupe de professions (voir ce terme).

Dans la langue générale, le sens du mot profession est plus large que celui du mot métier, souvent réservé au travail de l'ouvrier ou de l'artisan.

Profession à temps partiel

Dans IMT en ligne, désigne une profession dans laquelle la proportion de personnes en emploi à temps partiel est plus élevée que dans l'ensemble des professions.

Profession en demande actuellement

Profession pour laquelle la demande de main-d'oeuvre actuelle est jugée suffisante pour permettre aux personnes qualifiées qui se cherchent un emploi dans cette profession et dans un territoire donné, d'avoir une probabilité raisonnable de s'en trouver un.

Cette demande peut être attribuable à une croissance rapide des besoins de main-d'oeuvre de la part des employeurs. Elle peut aussi être causée par un roulement élevé de la main-d'oeuvre, ce qui peut dénoter une difficulté des employeurs à retenir leur personnel.

Emploi-Québec rend disponible, deux fois par année, une liste des professions parmi les plus en demande par région et pour l'ensemble du Québec, ainsi que par secteur d'activité.

Profession non traditionnelle

Profession dans laquelle la représentation de l'un des deux sexes est de moins de 33 %.

Généralement, ce sont les professions où les femmes représentent moins de 33 % de la main-d'oeuvre qui sont qualifiées de non traditionnelles. Ce critère est celui qui a été retenu dans IMT en ligne.

Profession reliée aux technologies de l'information et des communications

Profession reliée de manière particulière aux technologies de l'information et des communications (TIC), c'est-à-dire :

  • à la production de biens ou de services TIC (matériel informatique et matériel de télécommunications, Internet, intranet, multimédia, services électroniques, y compris le commerce électronique, services de télécommunications),
  • ou à l'utilisation intensive de ces biens ou services dans une autre activité économique.

Programme d'apprentissage en milieu de travail

Programme élaboré par la Commission des partenaires du marché du travail et par Emploi-Québec, en concertation avec les comités sectoriels de main-d'oeuvre, et qui soutient des activités d'apprentissage structurées et de reconnaissance des compétences en milieu de travail.

L'acquisition et l'évaluation des compétences se font par compagnonnage. Un certificat de qualification professionnelle est délivré lorsque l'apprenti ou l'apprentie maîtrise les compétences associées à l'exercice de son métier ou de sa profession. Les certificats sont consignés dans un registre d'État.

Pour plus d'information sur le programme d'apprentissage en milieu de travail, consulter le site Web d'Emploi-Québec à l'adresse suivante :
http://www.emploiquebec.gouv.qc.ca/citoyens/developper-et-faire-reconnaitre-vos-competences/qualification-professionnelle/qualification-volontaire/apprentissage-en-milieu-de-travail/

Programme de formation

Description des apprentissages à réaliser dans une discipline donnée et durant une période donnée.
Seuls les programmes offerts au Québec sont répertoriés dans IMT en ligne. La section Métiers et professions donne accès à de l'information sur les programmes qui mènent à un diplôme d'études professionnelles (DEP), à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) ou à un diplôme d'études collégiales (DEC), ainsi que sur les programmes d'études universitaires. Pour de l'information sur les attestations d'études professionnelles ou collégiales ou sur d'autres programmes de formation, il faut consulter la section Programmes de formation.

Programmes d'études secondaires et collégiales

Programmes de formation menant à un diplôme d'études professionnelles (DEP), à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) ou à un diplôme d'études collégiales (DEC).

Programme d'études universitaires

Programme de formation offert par une université québécoise.

Projet d’investissement

Projet destiné à augmenter ou à améliorer la production de biens ou l’offre de services. À noter que la liste des projets d’investissement présentée dans IMT en ligne n’est pas exhaustive.

Proportion de personnes diplômées en emploi

Dans l'Enquête sur la situation d'emploi de personnes diplômées (Relance), proportion des diplômés et diplômées qui occupent un emploi à temps plein ou à temps partiel, à leur compte ou pour autrui, sans étudier à temps plein.

Proportion de personnes diplômées occupant un emploi à temps plein

Dans l'enquête sur la situation d'emploi de personnes diplômées (Relance), proportion de diplômées et diplômés visés par l'enquête qui occupent un emploi de 30 heures ou plus par semaine.

Proportion de personnes diplômées occupant un emploi à temps plein en rapport avec leur formation

Dans l'enquête sur la situation d'emploi de personnes diplômées (Relance), proportion des diplômés et diplômées qui occupent un emploi à temps plein et qui jugent que leur travail correspond à leurs études.